Modification de la bannière SMTP sur un connecteur de réception – Exchange 2013

La bannière SMTP est la réponse de la connexion SMTP qu’un serveur de messagerie SMTP distant reçoit une fois connecté à un connecteur de réception configuré sur un ordinateur exécutant Microsoft Exchange Server 2013.

Voici la réponse par défaut reçue par un serveur de messagerie SMTP distant une fois connecté au connecteur de réception :

220 <Servername> Microsoft ESMTP MAIL service ready at <RegionalDay-Date-24HourTimeFormat> <RegionalTimeZoneOffset>

Quand vous spécifiez une valeur personnalisée pour la bannière SMTP sur un connecteur de réception, un serveur de messagerie SMTP distant qui se connecte à ce connecteur de réception SMTP reçoit la réponse suivante.

220 <Banner Text>

Vous pouvez modifier la bannière SMTP des connecteurs de réception SMTP accédant à Internet afin que le nom du serveur et le logiciel de serveur de messagerie ne soient pas divulgués par la bannière SMTP.

Utiliser l’environnement de ligne de commande Exchange Management Shell pour modifier la bannière SMTP sur un connecteur de réception

Exécutez la commande suivante :

Set-ReceiveConnector <ConnectorIdentity> "220 <Banner Text>"

Cet exemple modifie la bannière SMTP sur le serveur de connexion existant From the Internet pour que la bannière SMTP affiche 220 Contoso Corporation.

Set-ReceiveConnector "From the Internet" -Banner "220 Contoso Corporation"

Cet exemple supprime la bannière SMTP personnalisée sur le connecteur de réception From the Internet, qui renvoie la bannière SMTP à la valeur par défaut.

Set-ReceiveConnector "From the Internet" -Banner $null

Source : Technet

Active Directory – Erreur lors de la montée du niveau fonctionnel Windows 2008 R2

Une erreur peut se produire lors de la montée en version de l’AD si un objet de type ntdsconnection se trouve encore dans l’annuaire.

Erreur montee niveau fonctionnel AD

Vérifier les enregistrements de type d’objet « ntdsconnection » dans le conteneur « CN=LostAndFoundConfig,CN=Configuration,DC=<domainRoot>

Et s’il y en a, il faut les supprimer (si ce n’est pas une erreur).

adfind -b cn=Lostandfoundconfig,CN=Configuration,DC=%domaineRacine% -f "objectclass=ntdsconnection" -dsq | admod -rm –unsafe

Forcer la réplication dans toute la forêt

repadmin /syncall %PDC% cn=configuration,dc=%domaineRacine% /Q /e /P /S

Et normalement ça fonctionne.

 

 

 

Terminal Server not accessible after P2V

Après un P2V il se peut que la carte réseau associée au Terminal Server ne soit plus présente. Le service est démarré mais le port d’écoute 3389 n’est plus associé à une carte.

Pour vérifier si le port d’écoute est actif:

netstat -an | findstr ":3389"

Modifier la clé LanAdapter dans la base de registre à l’endroit ci-dessous:

HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Terminal 
 Server\WinStations\RDP-Tcp\LanAdapter

Changer la valeur à 0.

Windows Server Backup – sauvegarder le SystemState sur le même volume

Source Technet

A partir de Windows 2008, la fonctionnalité « Windows Server Backup » permet de créer des sauvegardes des volumes, systemstate, données. Par défaut il n’est pas possible de choisir le même volume qu’on sauvegarde en tant que destination.

Si un seul disque est disponible sur le serveur et qu’on veut effectuer une sauvegarde du systemstate sur le même volume, il faudra modifier la clé de registre suivante:

Dans « HKLM\System\CurrentControlSet\Services\wbengine », créer un sous clé « SystemStateBackup » puis créer une valeur DWORD (32bit) « AllowSSBToAnyVolume » et  mettre la valeur à « 1″

reg add hklm\System\CurrentControlSet\Services\wbengine\SystemStateBackup /v AllowSSBToAnyVolume /t REG_DWORD /d 1

Sauvegarde du systemstate en ligne de commande:

WBADMIN START SYSTEMSTATEBACKUP -backupTarget:c:

L’arborescence de répertoire suivante est créée:

C:\WindowsImageBackup\<nom_du_serveur>