Enlever le passphrase sur le .key d’un certificat SSL

Pour enlever la PassPhrase sur un .key, on peut utiliser la commande suivante:

 openssl rsa -in server.key -out server.key.nopass

Le fichier server.key.nopass contiendra la clé privée (.key) sans passphrase. il est important de ne pas oublier de corriger les permissions sur le nouveau fichier:

 chmod 400 server.key.nopass

source : www.linuxaide.org

[POSH] Lister les réplications dans les domaines AD

Lister l’état des réplications des DCs dans les domaines AD

$domainlist="domain1.corp","domain2.corp"
foreach ($domain in $domainlist)
{
$context=New-Object System.DirectoryServices.ActiveDirectory.DirectoryContext("Domain",$domain)
$dom=[System.DirectoryServices.ActiveDirectory.Domain]::GetDomain($context)
$NC = "DC={0}" -f ($dom.Name -replace "\.",",DC=")
foreach($dc in $dom.DomainControllers)
{
Write-Host "================"
Write-Host "$($DC.Name)"
Write-Host "================"
$UDTV = $dc.GetReplicationCursors($NC)
$GUID = @{n='DSA';e={if($_.SourceServer){$_.SourceServer}else{$_.SourceInvocationId}}}
$UDTV | Select-Object $GUID,UpToDatenessUsn,LastSuccessfulSyncTime | Sort-Object DSA -desc
}
}

Nmon Analyser

Analyser les résultats de la capture NMON

Effectuer une capture nmon

nmon -f -s <secondes> -c <temps_capture_par_tranche_secondes>

Exemple: on veut capturer les informations toutes les 10s pendant 1 heure.

alors 1 h = 3600 s, 3600 / 10 = 360

nmon -f -s 10 -c 360

Téléchargement de l’outil

Sur le site IBM: nmon_analyser_34a.zip ou nmon_analyser_34a.zip

Terminer la capture

si on veut terminer la capture avant la fin, il suffit de kill le procress

kill -s TERM <PID>

Un fichier est généré dans le répertoire courant.

Exploiter et analyser le fichier nmon.csv

Sauvegarder le fichier sur le poste de travail et ouvrez nmon_analyser.xls

Cliquer sur « Analyse nmon data » et sélectionner le fichier nmon, il ne reste plus qu’à exploiter.

 

 

Suppression des fichiers dont la date de création est de plus de x jours

Le script powershell ci-dessous permet de supprimer les fichiers vieux de plus de x jours :

# Variables
 $nb_jours=-x
 $DataFolder="\\dossier\"
 $la_date = Get-Date
 $jour=$la_date.Day
 $mois=$la_date.Month
 $annee=$la_date.Year
 $ext="$jour.$mois.$annee"

#Suppression des fichiers dont la date de création est de plus de x jours ( fichiers dans les dossiers et sous dossiers)

Get-Childitem $DataFolder -recurse | ? {!$_.PSIsContainer -and ($_.CreationTime -lt (get-Date).adddays($nb_jours))} | Tee-Object -FilePath "$DataFolder\__LOGS\log.$ext.txt" | remove-item

 

 

VM avec multiextent sur Esxi 5.1 – La VM ne démarre pas

Avec les versions ESX/ESXi 4.1 Patch 8, ESXi 5.0 Patch 5 or ESXi 5.1a, le module multiextent n’est pas activé par défault, si on démarre une VM qui est configurée avec des disques découpés partie de 2Go, elle ne démarre pas et affiche l’erreur suivante:

An error was received from the ESX host while powering on VM vsim-NetApp-01.
Cannot open the disk '/vmfs/volumes/c08e4598-c0ce296d/vsim-NetApp-01/DataONTAP-sim.vmdk' or one of the snapshot disks it depends on. 
The system cannot find the file specified
VMware ESX cannot find the virtual disk "/vmfs/volumes/c08e4598-c0ce296d/vsim-NetApp-01/DataONTAP-sim.vmdk". Verify the path is valid and try again.

Pour activer le module:

~ # vmkload_mod multiextent
Module multiextent loaded successfully

Pour vérifier les infos du module:

~ # vmkload_mod -s multiextent
vmkload_mod module information
 input file: /usr/lib/vmware/vmkmod/multiextent
 License: VMware
 Version: Built on: Aug 1 2012
 Required name-spaces:
 vmkernel#nover
 com.vmware.vmkapi#v2_1_0_0
 Parameters:

KB VMware 2036572